Tendance et vrai effet de mode : le sans alcool

À l’heure où l’on parle, la tendance est au sans alcool. Les données de l’Organisation mondiale de la santé confirment effectivement que la consommation d’alcool a diminué d’environ 5% dans le monde depuis le début du XXIème siècle et que les ventes de bières ont commencé à chuter à partir de l’année 2015.
En fait, les milléniaux et la génération Z s’intéressent de plus en plus aux boissons sans alcool. Et il en va de même pour les femmes enceintes, les femmes allaitantes, les sportifs et toutes les personnes qui ne peuvent pas boire de l’alcool.

 des amis qui trinquent

Une tendance rattachée au mode de vie healthy

La tendance sans alcool est principalement motivée par le healthy. Les boissons sans alcool séduisent surtout les personnes qui se soucient de leur santé, les personnes qui souhaitent garder la ligne et les personnes qui tiennent compte de la naturalité des produits qu’ils consomment.

Elles sont généralement à base d’un assemblage de plantes et elle ne contient qu’un très faible taux d’alcool. Ainsi, elles sont de type bio et elles permettent aux consommateurs de rester sobres.

Une nouvelle source de croissance économique

Le marché du sans alcool peut devenir une nouvelle source de croissance économique. Des études ont démontré que la vente de boissons sans alcool peut afficher un bon de 39% entre 2018 et 2022. Celle-ci peut augmenter de 80% en Grande-Bretagne et elle est en progression de 30,5% dans l’Hexagone.

D’ailleurs, il y a lieu de noter que le marché du sans alcool n’est pas soumis aux taxes liées aux spiritueux classiques. Ce qui signifie que les boissons sans alcool peuvent circuler librement dans les territoires européens.

Un levier pour les industriels

De leur côté, les industriels encouragent aussi les consommateurs à opter pour les alternatives sans alcool. Le nombre de marques qui proposent ce genre de boissons est passé de 10 à 40 depuis 2019.
L’une des premières marques qui ont lancé des boissons sans alcool est Diageo. Puis, il y a aussi, Pernod-Ricard, Celtic Soul, William Grant & Son, Lidl, Heineken, Kronenbourg et Pierre Chavin.

bière

Pandémie oblige

Avec la pandémie, la tendance du sans alcool s’affirme. Les bars n’hésitent pas à sortir de leurs placards les boissons sans alcool pour pouvoir poursuivre leurs activités dans une ville sous couvre-feu. Ces établissements décident, en effet, de casser les codes tout en prenant en compte du changement de goût des consommateurs.
Ils exposent sur leurs étagères des distillats sans alcool aux noms exotiques pour répondre à la nouvelle demande et pour respecter les recommandations du gouvernement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.